¤*° Kitai °*¤

Le forum de la Kitai, équipe soudée de clipeurs, et grapheurs. Hommes comme femmes, plus ou moins amateurs, on décide de progresser ensemble.
 
AccueilCalendrierMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherFAQ

Partagez | 
 

 Second essai d'Arisker pour se faire une tite place dans la kitaï team

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Arisker
Apprenti Kitaien
avatar

Masculin Nombre de messages : 307
Age : 28
Localisation : chez les bretons
Emploi/loisirs : tellement de truc que mm pas le temps pr une copine
Humeur : manipulateur :p/caféinoman (ça va de pair)
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Second essai d'Arisker pour se faire une tite place dans la kitaï team   Dim 19 Sep - 21:30

AMV évaluation kitaï team


Durée de création : environ 1 mois et demi en prenant mon temps

Anime utilisé : Kurozuka Musique utilisé : Celldweller -switchback

Bétâ testeur : Bax & Echotrooper

Titre : Switchback Auteur : Arisker



Description de l'amv : donc voilà un petit amv de 2 min conçue comme dit plus haut pour tenter d'entrer à la kitaï avec des gens sympa et pour vivre une passion avec ces gens là. Au niveau du poids de la vidéo elle doit faire 110 Mo mais le poids est justifié du fait que j'ai du utilisé pas mal d'effets de coloration sur des effets de coloration déjà un peu bizarre présent dans l'anime et que je suis encore à utiliser virtual dub alors que je devrais passer sous megui. Mais vu que je clippais sur le pc de ma frangine, pas trop le droit de lui pourrir son pc tout neuf avec plein de truc qu'elle n'utilisera jamais. Pour les logiciels utilisés, principalement sony vegas 7 et un petit coup de photoshop mais léger. Je vous propose de d'abord lire la petite nouvelle qui va suivre pour vous aider à appréhender la story-line de l'amv. Malheureusement pour vous, vous êtes tombez sur un maniaque de la story-line.



REMINESCENCE


Un bar du centre d'Edo, de Tokyo non la ville a changée depuis et a encore pris un autre nom. Mais c'est sans importance, ce qui va nous intéresser ici, c'est cet homme qui viens de pousser la porte du bar. Comme à chaque fois qu'un visiteur arrive dans un endroit, chacun se retourne et jette un rapide coup d'œil discret. Mais pas à ce moment précis, le client est tellement en décalage avec le paysage et le monde qu'un silence se fait sentir. C'est comme si le temps c'était littéralement arrêté dans sa course. Ceux qui ne s'étaient pas encore retourné, dévisageaient désormais, cet étrange personnage. Au vu de son accoutrement, on aurait dit un fantôme émergeant du passé. En observant attentivement on pouvait deviner sous son manteau, une arme blanche, ayant la forme d'un katana. Dans un silence de mort, avec tous les regards braqués vers lui le visiteur s'avança à pas lent, vers le comptoir du bar. Avec ses cheveux cours en bataille et son regard froid. S'adressant avec une voix assuré au tenancier de l'établissement qui se trouve de l'autre coté du comptoir pour lui demander :

- Bonsoir, connaissez vous une femme du nom de Kuromitsu ?
- Non, mais j'ai entendu des bruits là dessus, si monsieur veux bien se donner la peine de commander, je lui en dirait plus.

Le visiteur jetta alors une pièce de monnaie ancienne que le barman s'empressa de ranger en voyant la valeur d'un tel objet. Puis un regard du visiteur fit comprendre au barman que celui-ci désirait un verre de sake. C'est étrange c'est comme si cet homme ne montrait pas entièrement ce qu'il était, il y avait quelques choses mais il ne savait pas quoi. Et une fois l'échange finit, le barman devint un peu plus loquace.

- Il y a une dame du nom de Saniwa, qui vient ici tous les soirs, elle devrait pouvoir vous aidez à trouver votre amie.

Et juste eut-il finit de prononcer ses paroles qu'on vit la dame assez âgé les cheveux grisonnants s'avancer vers Kuro, le visiteur du passé. Celui-ci la reconnu, ils échangèrent les salutations d'usages puis celui-ci s'empressa de lui raconter une étrange expérience.

- Saniwa, je dois te raconter un rêve étrange que j'ai fais la nuit dernière...
- Je t'en prie raconte

Et il raconta...


Le lien youtube de ce rêve